Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Risques

Tours Loire amont

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 août 2018 (modifié le 8 août 2018)

La levée de Tours Loire amont constitue la première ligne de défense du val de Tours contre les inondations. Cette digue de près de 10 km s’étend de Montlouis-sur-Loire à l’amont de Tours et protège des enjeux importants : environ 120 000 habitants du val dont plus de 20 000 répartis sur les communes de Montlouis-sur-Loire, La Ville-aux-Dames et Saint-Pierre-des-Corps ainsi que plusieurs infrastructures majeures et des industries (dont 4 classées SEVESO).
L’étude de dangers des levées de Tours a mis en évidence, en particulier pour le secteur de Tours-Loire-Amont, qu’en cas de crue c’est particulièrement le phénomène d’érosion interne qui pourrait devenir préjudiciable pour l’ouvrage et conduire à l’apparition de dégradations majeures voire de brèches. Ce diagnostic a amené le gestionnaire de l’ouvrage à identifier comme prioritaire les travaux de reconstitution de l’étanchéité de la digue.
La technique retenue consiste à réaliser un écran étanche en corps de digue par la méthode du mélange en place des matériaux de la digue avec un liant hydraulique (ciment + eau). Cette méthode, dont les grandes étapes sont présentées ci-dessous, permet la réalisation d’un écran homogène sur toute la hauteur de la digue en maintenant une liaison continue avec le remblai non malaxé, tout en limitant les nuisances et les coûts des travaux.

Un traitement en 4 phases successives :

Une première phase de traitement de l’étanchéité sur 2km à Montlouis-sur-Loire et Saint-Pierre-des-Corps a été programmée en 2013 pour des travaux en 2014 .

La deuxième phase a permis de traiter en 2015 l’étanchéité sur 2km supplémentaires entre Saint-Pierre-des-Corps et La-Ville-aux-Dames.

Ces deux premières phases, réalisées dans le cadre du Plan Loire III, ont été cofinancées par l’État, la Région Centre-Val de Loire et le Conseil Départemental d’Indre et Loire pour un montant de 3 800 000 €.

La troisième phase de cette opération a démarré en 2016 sur les Communes de La Ville-aux-Dames et de Saint-Pierre-des-Corps et a permis de raccorder les opérations des deux premières phases. Ces travaux menés en 2017 ont conduit au franchissement de deux ouvrages particulièrement sensibles en la présence du pont de la LGV (réalisation d’un décaissement pour le passage de la machine) et le pont de la Route Départementale 142 (mise en œuvre de mélange béton bentonite après décaissement).
Une dernière action est prévue fin 2018-2019 avec une intervention prévue sur le mur de soutènement du pont SNCF sur la commune de Mont-Louis-sur-Loire.
Cette opération s’inscrit dans le cadre du Plan Loire IV et elle est cofinancée par l’État (80%), le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire (13%) et Tours Métropole Val de Loire (7%) (Communauté d’Agglomération de Tours lors du conventionnement de cofinacement)

La quatrième phase de cette opération se déroule d’août à novembre 2018 sur les Communes de Saint-Pierre-des-Corps et de Tours. Elle s’étend sur 3 km sur un secteur fortement urbanisé, entre le rond-point des Français Libres à Tours et la rue Jeanne Labourbe à Saint-Pierre-des-Corps.
Les nombreux réseaux présents dans le corps de digue, la circulation importante sur la RD751 (dans le cadre des déplacements domicile travail notamment) ou encore la forte urbanisation des secteurs traversés contribuent à rendre ce chantier particulièrement complexe.
Afin de limiter les gênes aux habitants et commerces, une voie de circulation riverains est maintenue pendant toute la durée du chantier dans le sens ouest→ est. En outre, il est prévu que la section comprise entre le rond-point des Français Libres et la rue Marceau, qui supporte la plus forte densité de commerces, soit intégralement rouverte à la circulation dès le début septembre. Des déviations routières sont mises en place selon le déroulement du chantier. La Loire à Vélo quant à elle est conservée à son emplacement actuel pendant toute la durée des travaux. La carte ci-dessous présente ces trois sections ainsi que les dates prévisionnelles des travaux associés :

Cette opération s’inscrit dans le cadre du Plan Loire IV et elle est cofinancée par l’État (80%), le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire (9%), Tours Métropole Val de Loire (9%) et la Communauté de communes Touraine-Est Vallées (2%).

Une dernière opération sera nécessaire sur ce secteur pour achever la continuité de l’écran étanche au droit de deux canalisations (approvisionnement en eau potable et évacuation d’eau usée) situées à proximité du giratoire des Français libres et impossibles à traiter dans leurs configurations actuelles. Cette opération devrait être programmées en 2019-2020.


Télécharger :

  • Présentation 2013 (format pdf - 2.1 Mo - 25/04/2017)
  • Présentation 2014 (format pdf - 6.7 Mo - 11/04/2017)Temps de téléchargement estimé : 1 min 49 s (512 K), 54 s (1024 K), 27 s (2 M), 10 s (5 M).
  • Présentation 2015 (format pdf - 18.9 Mo - 11/04/2017)Temps de téléchargement estimé : 5 min 9 s (512 K), 2 min 34 s (1024 K), 1 min 17 s (2 M), 30 s (5 M).
  • Présentation 2016 (format pdf - 9.7 Mo - 11/04/2017)Temps de téléchargement estimé : 2 min 38 s (512 K), 1 min 19 s (1024 K), 39 s (2 M), 15 s (5 M).
  • Présentation des deviations 2018 (format pdf - 1.6 Mo - 04/07/2018)