Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports

Les Assises de la mobilité en région Centre-Val de Loire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 novembre 2017


Atelier de Joué-lès-Tours  en grand format (nouvelle fenêtre)
Atelier de Joué-lès-Tours
DREAL Centre-Val de Loire

Déclinant les Assises nationales de la mobilité au niveau régional, les services de l’État (préfectures, DDT et DREAL) ont mené trois ateliers territoriaux à Saint-Amand-Montrond (au titre des territoires ruraux), Joué-lès-Tours (grands ensembles périphériques) et Châteauroux (en tant que ville moyenne) début novembre 2017. Ces ateliers ont constitué un réel succès, avec la participation de près de 200 personnes au total, représentatives de leur territoire.

Restitution de l'atelier de Saint-Amand-Montrond 6 novembre 2017
Restitution de l’atelier de Saint-Amand-Montrond
6 novembre 2017
DREAL Centre-Val de Loire

Ce fut l’occasion pour les participants de mettre en avant les atouts de leurs territoires en matière de transports, mais aussi les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien pour les effectuer. Au-delà des problèmes rencontrés, les participants ont également proposé des solutions pratiques pour résoudre ces écueils à la mobilité. L’ensemble de ces éléments seront transmis au Ministère en charge des transports pour préparer une loi d’orientation des mobilités prévue pour le premier semestre 2018.

Quelques solutions issues des ateliers :

  • Mieux communiquer autour des services existants (plateforme et/ou application Internet, ambassadeur du transport…) ;
  • Sécuriser davantage les déplacements des modes actifs et personnes à mobilité réduite (éclairage, abri vélos sécurisés…) ;
  • Élargir la gouvernance des transports au-delà des frontières administratives ;
  • Améliorer l’interopérabilité des déplacements (titre unique pour services multiples…) ;
  • Renforcer les opérations de rabattement vers les points intermodaux (parkings-relais aux arrêts de transports collectifs…) ;
  • Éduquer les enfants aux modes actifs et transports collectifs ;
  • Mieux organiser le partage de la voirie entre ses différents usagers.

Plus d’informations sur les Assises de la mobilité : https://www.assisesdelamobilite.gouv.fr/